Théâtre : Balguissa Ouédraogo brise les dessous d’une chambre d’hôtel

Théâtre : Balguissa Ouédraogo brise les dessous d’une chambre d’hôtel

« Du caviar pour un lapin » est une pièce théâtrale, mise en scène par une jeune prodigue du théâtre burkinabè, Balguissa Ouédraogo, à partir d’un texte de l’écrivaine et poète, Sophie Heidi Kam. Une histoire d’amour qui dresse une forte illusion sentimentale  dans une chambre d’hôtel. Nous étions à la représentation, à l’Espace Grâce Théâtre cité An III, le 18 avril 2024.

« Du caviar pour un lapin » est une histoire d’amour émouvante d’une dramaturge qui a reçu une commande d’un texte. Elle s’y met dans l’écriture. Eurêka ! Ses personnages commencent à prendre forme dans le fil des idées. Ainsi, la comédienne Gloria tombe sous le charme de Toby. Elle envisage de le rencontrer de nouveau dans une chambre d’hôtel, cette fois-ci pour un dîner aux chandelles tout en espérant une demande de mariage. Elle remue les meilleurs scénarios possibles avec un dénouement toujours heureux. Rêveuse et naïve, cette fille mère pourtant sexy et séduisante va s’impatienter toute la nuit, mais sans la moindre apparition de son prince charmant. Elle venait d’être plaquée et ses espoirs tombaient à l’eau. Elle va alors se raviser et se rendre compte de son illusion sentimentale.

Gloria (en rouge) après avoir attendu désespérément son prince charmant s’en prend au servant de l’hôtel pour se consoler dans la chambre

La pièce est mise en scène par la comédienne, Balguissa Ouédraogo. Elle, qui y fait ses premiers pas, a décidé de raconter l’histoire dans un espace privé. Dans une scénographie de Issa Ouédraogo, elle convoque de jeunes comédiens à savoir Clémentine Tindano, Isabelle Hounnou et Saïbo Conombo pour briser l’intimité et les dessous d’une chambre d’hôtel.

La jeune comédienne, Balguissa Ouédraogo fait ses premiers pas dans le métier de la mise en scène

Un exercice qui témoigne de la capitalisation des connaissances acquises durant le projet « Mise en scène au féminin », initié par l’Association Grâce Théâtre du Burkina où Balguissa Ouédraogo et deux autres filles ont été lauréates. Lire aussi : https://kulturekibare.com/2023/11/07/mise-en-scene-au-feminin-balguissa-ouedraogo-reussit-son-exercice-avec-du-caviar-pour-un-lapin/

C’est d’ailleurs dans cet élan d’encourager non seulement la gent féminine dans le métier de la mise en scène au Burkina Faso, mais aussi de créer davantage des opportunités d’expressions artistiques, malgré un contexte burkinabè morose, que le promoteur de l’Espace Grâce Théâtre, Anatole Koama avec le soutien de l’Institut français de Ouagadougou, a programmé « Du caviar pour un lapin ». La diffusion de la représentation se poursuit les 19, 20 et 21 avril à 20 heures, pour un prix d’entrée de 1000 FCFA.

Ram OUEDRAOGO

Kulture Kibaré    

CATEGORIES
MOTS-CLES
Partager

COMMENTAIRES

Wordpress (0)