VEMAO 2020 : Une marée humaine à l’ouverture

VEMAO 2020 : Une marée humaine à l’ouverture

L’ouverture officielle de la quatrième édition du Village d’expressions des musiques africaines de Ouagadougou (VEMAO) a eu lieu, dans la soirée du 1er octobre 2020, sur le terrain communal de Saaba. D’entrée de jeu, les festivaliers ont massivement envahi le site abritant les activités. Un premier jour qui a été rythmé de prestations chaleureuses d’artistes mais également d’allocutions des officiels.  


Ben Kelly

Le plus grand évènement culturel artistique de Saaba est ouvert pour 96 heures de festivité. Il s’agit du Village d’expressions des musiques africaines de Ouagadougou (VEMAO). Quatrième du genre, il faut noter que c’est la deuxième fois que ladite manifestation se tient dans la commune rurale de Saaba. L’initiateur Ben Idrissa Kaboré dit Ben Kelly aurait vu juste en délocalisant son VEMAO dans ces lieux à partir de la 3e édition, l’année dernière. 

Une étude de terrain au préalable ? En tout cas, dès l’ouverture de la présente, une marée humaine s’est emparée du site clôturé, érigé à l’occasion pour accueillir toutes les activités. Espace gastronomique, prestations d’artistes et autres réjouissances, voici le constat dès le premier jour de festivité.

Les officiels présents dont le maire de la commune de Saaba, Joseph Dipama ne s’est pas retenu d’exprimer d’emblée sa joie. « En 2019, quand la troisième édition du VEMAO se tenait dans la commune de Saaba, on se demandait si on allait y arriver ? Je crois que ce soir, j’suis en train de constater que c’est une manifestation qui est en train de prendre une envergure internationale », s’est-il réjoui. Marquant ainsi sa satisfaction, il a avoué devant tous les festivaliers, l’impact d’une telle manifestation culturelle sur sa commune. « C’est une activité qui permet le rassemblement, le frottement, le rapprochement entre les jeunes, les femmes, les populations de Saaba et d’ailleurs. Un rapprochement qui permet d’éviter beaucoup de choses, qui permet également la cohésion et nous amène vers la paix », a soutenu le maire.

Les officiels

Même son de cloche pour le Ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, Harouna Kaboré. Placé sous son patronage, le VEMAO 4 selon lui, est un levier de développement et d’épanouissement véritable des populations de Saaba. Il a félicité et encouragé le comité d’organisation qui, dans un contexte de Covid-19 a tenu toute promesse.
Le commissaire général du VEMAO, Ben Idrissa Kaboré, acteur culturel et peu timide, s’est appesanti quant à lui, sur des remerciements aux sponsors, partenaires, autorités administratives, etc. 

L’ouverture du VEMAO 4 a donné le ton musical. Les artistes, aussi bien ceux émergents que confirmés, ont donné des prestations avec une réaction chaleureuse des festivaliers. Miss Wedra, Bam Raady, Adèle Rouamba, entre autres, ont, dans un play-back, livré leur show. Place ensuite au groupe ivoirien, les Doyards et en fin l’icône de la musique burkinabè, Hamed Smani pour le show live final de la soirée. 

Le site clôturé ne pouvant contenir tous les admirateurs, certains, depuis les barrières sécuritaires suivaient les différents passages de ces artistes. 
Pour ce deuxième jour, il faudra alors s’y rendre tôt pour s’assurer d’une place confortable. L’affiche du soir : Martial PanuchiSoké, Miss Maya, Suprême NabigaIma Hado, etc. 

Cette quatrième édition est placée sous le thème : « Voix de la musique pour la lutte contre l’incivisme et le terrorisme ». 

Malick SAAGA       

CATEGORIES
MOTS-CLES
Partager

COMMENTAIRES

Wordpress (2)
  • comment-avatar
    Ky 3 ans

    Lutte contre l’incivisme ou le civisme ?